ES FR EN DE IT PT
 

Édulcorant naturel de stévia

L'essentiel sur la stévia

 

Le stévia peut-il être utilisé en cuisine ou en pâtisserie ?

Le point de fusion du stévioside est de 198 °C sans décomposition ou brunissement.Il peut donc être utilisé dans la majorité des patisseries. Il est compatible avec les produits laitiers et les fruits acides. Il est stable au pH,  ne noirci pas à la cuisson, et possède donc de nombreuses applications dans les produits alimentaires. Personnellement, nous l'avons testé pour faire clafoutis, tartes, muffins  et cakes sans aucun problème et sans arrière goût. 
Pour le dosage, nous conseillons d'utiliser la stévia en dosage suivant pour la patisserie :

1g de stévia en poudre blanche = 200g de sucre

80 gouttes de stévia liquide = 200g de sucre

N'hésitez pas à consulter notre table de conversion.

 

La stévia et le diabète

Si vous êtes diabétiques, vous êtes en général habitué à utiliser une grande quantité d'édulcorants artificiels, en particulier l'aspartame. 
Plusieurs études cliniques ont montré que stévia augmente la tolérance au glucose et abaisse le taux de glucose sanguin. Les données animales et in vitro indiquent que les composants du stévia pourraient agir directement sur le pancréas pour stimuler la production d’insuline, mais aussi diminuer l’absorption intestinale des sucres ou encore augmenter la sensibilité à l’insuline et les fonctions métaboliques du foie et des muscles squelettiques.
  Les steviol glycosides ne sont pas absorbés par les intestins et il ne sont pas métabolisés par les enzymes du tractus gastro-intestinal car les liaisons sucre des steviol glycosides sont des liaisons β-glucosidiques. 
Les études chroniques de Chan et al. (2000) avec des volontaires humains ont démontré que les paramètres biochimiques du sang n’étaient pas modifiés par l’absorption de 250 mg de stévioside trois fois par jour pendant un an. La Stévia  ou les steviol glycosides est donc une solution 100% naturelle pour le régime des personnes diabétiques en substitution du sucre.
Nous vous conseillons de commencer à prendre de la stévia au début dans vos boissons telles que le café, thé ou autre. Ensuite, si vous vous sentez en confiance, vous pourrez l'utiliser dans d'autres produits quotidiens.
Il est bien sûr recommandé d'en parler à votre médecin avant tout.

 

La Stévia  et la pression artérielle

Dans des études chez l’homme, le stevioside (250 mg trois fois par jour) est administré pendant 1 an à 60 volontaires hypertendus (Chan et al., 2000). Après trois mois les pressions sanguines systolique et diastolique  sont significativement réduites et cet effet persiste pendant toute l’année. Les paramètres biochimiques du sang incluant les taux de lipides et de glucose ne montrent pas de changements significatifs. Aucun effet néfaste n’a été observé et l’évaluation de la qualité de vie n’a montré aucune détérioration. Les auteurs concluent que le stévioside est un composé efficace parfaitement toléré et qu’il peut être considéré comme une alternative ou un complément thérapeutique pour des patients souffrant d’hypertension. Bien que la pression artérielle soit réduite, aucun effet sur le potentiel masculin n’a été observé, une caractéristique qui améliore la qualité de vie ! Au sein du groupe traité, la pression artérielle moyenne au début de l’expérimentation était d’environ 16,6/10,2. à la fin de l’étude celle-ci avait chuté à 15,3/9. Au contraire, aucune réduction significative n’a été observée dans le groupe placebo.

 

La stévia et les dents

A partir d’expériences avec des rats albinos Sprague-Dawley,  Das et al. (1992) concluent que ni le stévioside ni le rebaudioside A ne sont cariogènes (causant des caries).
Bien que de fortes concentrations de stévioside et d’extrait de Stevia soient capable de réduire la croissance des bactéries, les concentrations utilisées en tant qu’édulcorant sont plutôt basses, en conséquence, l’effet bénéfique de l’utilisation de stévioside est plutôt du à la substitution du sucre dans la nourriture par une substance non cariogène. De plus, le stevioside est à la fois compatible avec le fluor et inhibe de manière significative le développement de la plaque dentaire, ainsi la Stévia peut aider à la prévention des caries.

Les feuilles séches peuvent ètre utilisée en bain de bouche, certains de ses composants ayant des propriétés antibactériennes ( pas ses composés édulcorants).

 

Stévia et perte de poids

Aucune étude clinique n'a été effectué sur le thème de la stévia et de la perte de poids. Etant sans calories à l'état pur, la stévia, on peut penser qu'en effet le remplacement d'une petite cuillère de sucre (25 cal) par la stévia est une aide non négligeable.

 

Stévia et grossesse

Des études ont montré que la stévia n'avait aucun effet sur le foetus ou sur la mère et peut donc être pris pendant la grossesse ou l'allaitement.

 

Toxicité de la stévia

De nombreuses études au japon ont démontré que la stévia n'était ni cancerigène et sans toxicité. 
Les résultats d’une diminution du taux de naissances vivantes chez le rat (Planas and Kuc, 1968) après absorption de décoctions de Stevia ont été réfuté par Shiotsu (1996) qui a réalisé des expériences plus fiables avec un plus grand nombre d’animaux en utilisant des méthodes aussi identiques que possible à celles utilisées par Planas and Kuc. Aucun effet sur la condition générale, le poids corporel, la consommation d’eau, le taux de survie à la naissance, ou la taille des portées n’a pas été trouvé. Aucun effet du stevioside n’a été montré sur la fertilité ou la reproduction chez les souris, les rats ou les hamsters.

 

 

Produits apparentés

 -   +